PAC : Projet Artistique et Culturel DANSE


Finalité


Danser :

Exprimer corporellement seul ou en groupe des états ou des sentiments à partir de musiques, de peintures, de textes, des images ...


Programmation


20 séances par modules d’apprentissage .

1 à 2 séances d’1 heure par semaine


Situation de référence


Construire dans une phrase dansée (directions, durées, rythmes précis) jusqu’à cinq mouvements combinés et liés, pour donner une intention et susciter du sens (émotions, états, idées). Ces mouvements sont personnels ou collectifs, choisis ou imposés.


Maîtriser ses émotions et accepter le regard des autres.

Objectifs


Au niveau du sujet

  • Repérer et définir les "fondamentaux", les termes spécifiques, les différentes formes de danse

  • Approcher l'histoire de la danse et sa fonction sociale.

  • Connaître les différents lieux et métiers de la danse: danseur, chorégraphe, professeur, régisseur, directeur de compagnie, administrateur.

  • Être capable de travailler en groupe : initiative, entraide, organisation.

  • Être capable de formaliser : noter ce que l'on danse par l'écriture on le dessin, goût accru pour l'écriture, enrichissement du vocabulaire, rigueur plus grande dans la composition des textes.


Au niveau de l'objet

  • Passer de bouger à danser.

  • Apprendre à sentir, à se placer, à se déplacer : meilleure visualisation du corps dans l'espace, structuration de l'image corporelle, maîtrise (dissociation, coordination, prise de risque) et qualité affinée des gestes et des mouvements.

  • Savoir se repérer dans l'espace, structurer le temps à travers le vécu corporel.

  • Apprendre à produire, à créer.

  • Savoir établir une relation avec l'autre, danseur ou spectateur, avec l'espace et le temps, doser son énergie.


Au niveau relationnel

  • Acquérir la confiance dans la possibilité de communication : par le regard, la parole, le mouvement, s'exprimer, sortir de soi.

  • Découvrir le regard de l'autre exigeant et constructif.

  • Savoir être à l'écoute des autres.

  • Savoir faire pour son plaisir, le plaisir des autres.

  • Trouver sa place dans le groupe en stimulant ses capacités d'initiative.



Compétences du socle


  • Maîtrise de la langue


  • Culture humaniste


  • Compétences sociales et civiques

  • Autonomie, initiative

Mise en œuvre


  • Elaboration d’un projet spécifique

  • Accompagnement pédagogique et méthodologique, proposition d’outils,


  • Parcours culturel tout au long de l’année pour les enseignants et les élèves en lien avec le danseur chorégraphe et la structure culturelle,

  • 
Restitution dans le cadre de rencontres au rex.




Compétences Transversales



1. S’engager lucidement dans la pratique de l’activité


S’engager dans l’action :


  • En choisissant les modes d’action les plus adaptés dans des temps et des espaces divers, en relation avec le monde sonore ou l’idée proposés ...

  • En anticipant sur les actions à réaliser : par la mémorisation progressive des éléments qui composent le moment chorégraphique.

  • En contrôlant ses émotions et leurs effets dans des situations de risque ou de difficulté de plus en plus diversifiées : se produire devant un public en restant concentré et sans que les moyens d’expression soient perturbés ...


Enrichir son répertoire de sensations motrices inhabituelles et les combiner, mise en jeu du corps et de son énergie :

  • Equilibre et déséquilibre

  • Appuis divers : sur le sol les murs, les autres, sur une partie de son corps ou de l’autre


  • Initiation et mobilisation du mouvement par différentes parties du corps: exemple : debout, avancer, et tourner entraîné par la main, l’épaule ou le bassin...

  • Dissociation et association des parties du corps engagées

  • Changement d’axe

  • Transfert de poids du corps

  • Accélération, décélération

  • Rotation dans plusieurs axes

  • Vitesse d’exécution

  • Etirement

  • Rebond

  • Sens de l’arrêt, de la suspension et du silence


2. Construire de façon de plus en plus autonome un projet d’action.



Formuler mettre en œuvre des projets et s’engager contractuellement individuellement ou collectivement en utilisant ses ressources et ses connaissances de manière adaptée

  • Pour viser une meilleure performance : réfléchir ensemble à des propositions de mouvements, d’attitudes, de déplacements ... plus expressifs, mieux adaptés au thème retenu.

  • Pour inventer des formes d’action diversifiées : composer des moments chorégraphiques comportant des éléments relatifs à l’espace scénique, au temps, aux possibilités de chacun des danseurs et à leurs relations ...

  • Pour acquérir des savoirs nouveaux :


  • Sur les modes d’action et d’articulation du corps dans le mouvement dansé


  • Sur l’univers de la danse : les œuvres, les styles, les modes de composition, l’histoire de la danse ...

  • Pour organiser sa vie physique : gérer son émotion, son effort et sa concentration lors de la production devant un public.


3. Mesurer et apprécier les effets de l’activité :


Apprécier, lire des indices de plus en plus nombreux et de plus en plus complexes :

  • Eléments de l’espace scénique (entrées, sorties, proximité, éloignement, rapprochement, périphérie, espace de présentation)

  • Eléments de l’espace corporel orientés dans l’espace concret (niveaux, plans, directions, volumes)

  • Caractéristiques du monde sonore sur lequel on danse, (mélodies, rythmes, pulsations, tempo)

  • Attitudes, expressions, mouvements déplacements des autres danseurs ...

4. Donner son avis, évaluer une production, selon des critères simples.


Formuler un point de vue sensible sur la danse des autres et sur les spectacles vus (critères portant sur : la qualité des mouvements, leurs caractères expressifs et esthétiques, les émotions suscitées ...)


Reconnaître et nommer :


  • Différentes actions mettant le corps et ses segments dans différentes positions : équilibres, sauts, passages au sol rotations ...


  • Quelques repères culturels constitutifs des œuvres


5. Appliquer des règles de vie collective :


Se conduire dans le groupe en fonction de règles, de codes que l’on connaît, que l’on comprend, que l’on respecte et que l’on fait respecter :

Coopérer, adopter des attitudes : d’écoute, d’aide, de tolérance et de respect des autres pour agir ensemble ou élaborer en commun des projets.

Connaître et assurer plusieurs rôles : danseur, spectateur ...

  • Changement de statut : le danseur peut être tour à tour : meneur, mené, déclencheur...


6. Évaluer


L’évaluation, inhérente à la définition même de la danse, participe à la construction du projet de communication. Une danse qui n’est pas vue (et évaluée) ne répond pas à la logique interne de cette activité. Pourquoi évaluer en danse ?

  • Pour communiquer

  • Pour progresser soi même

  • Pour faire progresser le projet collectif


L’évaluation sera le plus souvent formative, contribuant par là même à faire progresser l’ensemble de la classe et l’ensemble des élèves. La danse étant une activité artistique, il est difficile et pratiquement impossible d’avancer une évaluation sommative , par contre si les compétences spécifiques et transversales sont pointées il sera possible de faire une évaluation sommative. Elle ne sera jamais normative.







525 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout