Ne pas devenir un enseignant ennuyant


Votre plaisir à enseigner est essentiel pour être moins ennuyeux.

Lorsque nous sommes dans la classe, nous sommes la force la plus influente dans la vie de nos élèves. À cette époque et à cet endroit, nous sommes potentiellement leur héros, leur modèle, leur espoir. Et parce que nous sommes enseignants, nous savons quelque chose de très important, presque mystérieux : toute information est potentiellement intéressante, chaque compétence acquise élargit nos potentiels et toute activité passionnée mène à l’apprentissage. Nos meilleurs professeurs nous ont montré à maintes reprises que la vie n’est pas une lutte contre l’ennui — c’est une merveille à appréhender !


1. Écoutez et observez vos élèves

Vérifier leur compréhension a travers leur attitude et leur regard. Même si ca peut paraitre compliqué pour une classe de 30 élèves, vous allez vite prendre l'habitude. Je visualise ma classe comme une salle de théâtre et je dois captiver en permanence mes spectateurs.


2. Recherchez les connexions

et les interactions ... échangez et faites les participer.


3. Développer des défis cognitifs en utilisant la taxonomie de Bloom


La réflexion en elle-même est intéressante, même si les faits peuvent sembler hors de propos. Tout au long de l’année, mettez en évidence les types de réflexion que vous demandez aux élèves :

– « Aujourd’hui, vous devez réaliser une analyse approfondie qui permet de voir quels sont les éléments les plus importants de cette information ».


4. N’ayez pas peur de sortir des sentiers battus


Visualisez la tâche à travers plusieurs intelligences. Les graphiques et pictogrammes offrent diverses perspectives sur ce qui peut sembler à première vue être des données sèches. Lire de manière dramatique une liste de noms et de dates historiques n’est pas ennuyeux à faire ou à entendre. Demander aux élèves de se mettre par deux et de raconter librement les règles de grammaire est hilarant. Chanter en classe les symboles chimiques du tableau périodique des éléments est sublime.


5. Encouragez, modélisez et permettez la prise de notes créative


Les enseignants considèrent souvent la prise de notes comme une partie ennuyeuse en classe. Bien sûr, c’est le cas si les étudiants ont peu d’intérêt en la matière et que la prise de notes est condamnée à ne servir qu’à l’examen à venir. Commencez à rendre la prise de notes intéressante en proposant des notes à deux colonnes. Ce système permet aux élèves d’avoir un espace pour écrire leurs propres liens, dessins ou bâtonnets.


6. Résumez les idées essentielles de manière cohérente et créative


Si les deux pages à venir du manuel que vous étudiez sont mortelles et risquent de détruire la motivation de vos élèves, énoncez-leur votre résumé, demandez-leur de résumer ce que vous avez dit avec leurs propres mots, puis passez à autre chose.

Vous pouvez faire de même pour les sections de films. Ne confondons pas ce qui demande des efforts avec ce qui en vaut la peine. Par exemple, creuser un trou profond dans le sol et le remplir immédiatement demande des efforts, mais cela n’en vaut pas la peine.

La lecture laborieuse de manuels ennuyeux doit être réduite au minimum et toujours être considérée comme un défi, si vous n’avez pas d’autre alternative (c’est probablement le cas).


7. N’enseignez pas une leçon ennuyeuse


Au lieu de cela, intégrez quelques-unes des idées principales de la leçon dans une autre leçon.



Ne gâchez pas la relation que vous avez avec vos élèves en utilisant votre pouvoir d’enseignant pour les contraindre à réaliser des tâches vraiment ennuyeuses, même si vous considérez que c’est « bon pour eux ». Ce n’est bon pour aucun d’entre nous.

148 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout