Logique Manageriale


I – Notion

Alors que la logique entrepreneuriale s’appuie sur la prise de risques et la recherche d’opportunités, la logique managériale s’inscrit dans une optique de continuité d’exploitation et d’optimisation des ressources. Un manager est une personne qui gère une équipe avec des contraintes de temps et d’argent.


II- Le rôle du manager

On lui a confié des ressources. Il doit créer le plus de valeur possible pour satisfaire les parties prenantes (les propriétaires de l’entreprise, mais aussi les salariés, les clients, fournisseurs …) dans une optique de continuité d’exploitation. Le manager optimise sous contrainte les ressources humaines, matérielles et financières d’une entreprise déjà créée.

En s’appuyant sur le système d’information de l’entreprise, le manager doit diriger et gérer celle-ci rationnellement c’est-à-dire qu’il :

  • Décide et met en œuvre une stratégie (il fixe des objectifs et alloue les moyens pour les atteindre)

  • Organise et coordonne les tâches (il structure les moyens)

  • Mobilise les salariés autour de ces objectifs (il les motive, les forme)

  • Pilote l’entreprise c’est-à-dire évalue la performance, contrôle et met en œuvre les actions correctrices si nécessaire pour maîtriser les risques.

III- Les compétences managériales

Pour faire face à ces responsabilités, le manager doit disposer de certaines compétences :

  • Identifier les priorités sans se laisser déborder par les détails et sans perdre de vue les objectifs poursuivis, il doit savoir communiquer pour faire partager ces objectifs

  • savoir conduire les actions : il doit maîtriser l’organisation, la délégation des responsabilités, la coordination des tâches, le contrôle des résultats au sein de son équipe

  • savoir gérer une équipe : il doit savoir choisir, motiver, mobiliser, écouter, cadrer et responsabiliser ses collaborateurs.

  • À été formé à la gestion, à la stratégie dans une école de management (parfois nommées « Ecoles de commerce ». C’est un expert en management.

IV - Qu'est-ce que le processus managérial ?


Diriger une entreprise, un service, une équipe nécessite l'accomplissement d'un certain nombre d’activités regroupées sous l'expression "processus de management". Henri Fayol décrit le processus de management au moyen de 5 verbes :

  • Prévoir : le manager imagine le futur de l'entreprise, fixe les objectifs et élabore une stratégie pour les atteindre

  • Organiser : le manager organise, dirige et coordonne les activités de ses subordonnés

  • Commander : le manager embauche, forme, donne des instructions, implique et motive le personnel

  • Coordonner : le manager coordonne, harmonise les activités, les tâches et les efforts de ses subordonnés

  • Contrôler : le manager établit les normes de performance et vérifie l'adéquation entre les résultats obtenus et les objectifs fixés

V- La logique managériale est complémentaire à la logique entrepreneuriale

Pourquoi concilier les deux logiques ?

La logique managériale vise à optimiser l’allocation des ressources existantes alors que la logique entrepreneuriale consiste à créer de nouvelles ressources.

Toutefois, les deux logiques peuvent coexister dans une même entreprise.

La logique entrepreneuriale implique la prise de risques, la recherche d’opportunités, l’innovation et la créativité. Mais l’entrepreneure doit aussi développer des compétences de manager afin d’assurer le développement et ta pérennité de son entreprise.

De son côté, le manager doit diriger l’entreprise en entrepreneur pour pouvoir s’adapter aux évolutions de son environnement. En développant l’esprit entrepreneurial dans l’entreprise, le manager encourage la réactivité, la flexibilité et l’innovation pour accroître la performance.

Comment concilier les deux logiques ?

La combinaison de ces deux aspects passe par la mise en place de dispositifs destinés à encourager l’esprit entrepreneurial dans l’entreprise ; on parle d’« intrapreneuriat» ou de « management par projet ».

L’intrapreneuriat est donc l’ensemble des démarches de management qui visent à instaurer l’esprit d’entreprendre dans une entreprise existante. Un intrapreneur est un salarié qui transforme une idée en une activité rentable pour l’entreprise.

Celui-ci consiste en l’adoption de pratiques entrepreneuriales au sein d’entreprises établies, c’est-à-dire de pratiques qui permettent une plus grande créativité et plus d’innovation ainsi que la prise d’initiatives de la part des salariés.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout