Le rôle de l'Etat



I/ Les fonctions économiques et sociales de l'Etat

A) L'action de l'Etat dans la production

L’État participe à la création de richesse économique par la production de services non-marchands et plus rarement de services marchands.


1. La production de services non-marchands

Les administration publiques centrales (l’État) produisent des services publiques au niveau national (éducation, défense...). Au niveau local, les administrations publiques, telle que les mairies, les conseils régionaux, qu'on appellent aussi des collectivités locales, offrent aussi des services urbain tels que l'éclairage publique, le ramassage de poubelles, l'entretien des routes...

2. L’État au contrôle des entreprises publiques

Au cours de l'histoire, l’État à successivement privatisé et nationalisé les entreprises. On parle de privatisation lorsque l’État vend ses parts à des particuliers, il peut le faire pour des raisons idéologiques (on a a faire a des libéraux), pour des besoins d'argents tandis qu'à l'inverse, la nationalisation consiste pour l’État à faire rentrer des entreprises privées dans le domaine public en devenant majoritaire.

B) Les recettes et les dépenses du budget général

1. Les recettes

Elles proviennent de la collecte des impôts dont les plus importants sont la TVA, l'impôt sur le revenu, la taxe sur les produits pétroliers (TPP).

2. Les dépenses

Chaque ministère va se voir affecter un budget et c'est l'étude des variations des budgets une année sur l'autre qui font apparaître les priorités de l’État aux niveaux économiques et social.

Les plus gros ministères en terme de budget sont l'éducation national, la défense nationale, l'emploi, la solidarité et la santé.


Afin d’accomplir ses diverses missions, l’Etat doit disposer d’un financement. L’ensemble de ses ressources et dépenses est présenté annuellement dans un budget.

Le budget est l’objet de discussions au Parlement, et est avalisé par une loi de finances qui est votée chaque année par les députés et les sénateurs. La loi de finances reprend ministère par ministère et poste par poste les dépenses et recettes de l’Etat pour l’année à venir.

L’ordre de grandeur du budget de l’Etat est 2 70 milliards d’euros.


C)L’intervention de l’État dans l’économie selon Keynes

Les théories développées par John Maynard Keynes (1883-1946) justifient l’intervention de l’État. Elle passe par les différents canaux des finances publiques :

  • augmentation des dépenses publiques et extension de leurs domaines d’intervention (exemple : sécurité sociale, assurance chômage) ;

  • rôle redistributif et incitatif de la politique fiscale (exemple : impôts progressifs) ;

  • intervention directe de l’État dans l’économie, par la détention d’entreprises, la mise en place de monopoles publics et la planification indicative ;

  • conséquences favorables du déficit et de l’emprunt public sur la croissance économique et le système financier : en période de crise, une hausse des dépenses publiques, même non financée par les ressources courantes, permet de soutenir le pouvoir d’achat des consommateurs et la demande s’adressant aux entreprises.

D) Un interventionnisme accru


Après la Seconde Guerre mondiale, l’intervention de l’État dans l’économie augmente sensiblement, notamment pour son financement (nationalisations, grands projets industriels). L’État s’attache à reconstruire le pays, puis à contrôler le rythme de la croissance économique.

L'Etat cherche ensuite à résoudre la crise des années 1970 et à développer une couverture sociale. Avant cette crise, l’État veut conserver son équilibre budgétaire. Après la fin des années 1970, l’intervention de l’État est de plus en plus discutée, cette dernière étant jugée comme étant peu efficace pour lutter contre les déséquilibres économiques, notamment contre l’inflation.

Depuis, la situation des finances publiques en France s’est progressivement érodée, comme en atteste la croissance du poids de la dette publique dans le produit intérieur brut (PIB). Depuis 30 ans, les finances publiques françaises sont structurellement en déficit.

39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout