La signalétique


1.Le rôle de la signalétique

Signaler, localiser, orienter, informer et guider... sont les principales fonctions de la signalétique, essentielles dans un espace fréquenté par des personnes (lieu de travail, espace commercial, espace public ou municipal, etc.). On distingue deux sortes de signalétique : la signalétique intérieure et la signalétique extérieure.


Signalétique extérieur :


Elle permet : - d'orienter le client qui cherche une enseigne précise dans une zone commerciale ou diriger le client vers de le lieu de vente ; - d'identifier le magasin à travers les codes couleur, le slogan, le logo qui se trouve sur la signalétique ; - de vendre en mettant en avant les avantages commerciaux et les argumentaires. C'est aussi un support pour renforcer votre image, en cohérence avec votre identité visuelle graphique (enseigne, logo).


Signalétique intérieur:


Elle représente tous les moyens qui permettent - d'orienter, - de guider - d'informer le client à travers le magasin et le rayon. Elle retient l'attention, crée l'envie et incite à l'achat: c'est un outil d'aide à la vente.


2. La nature de la signalétique

Un dispositif de signalétique intérieure ou extérieure se concrétise la plupart du temps sous la forme de panneaux, d’affiches, de totems, de drapeaux, ou de marquages divers. Il existe deux techniques de signalétique : la Publicité sur le Lieu de Vente (PLV) et l’Information sur le lieu de vente (ILV).


2.1. La PLV : Publicité sur le lieu de vente ou promotion sur le lieu de vente

Ce sont des supports publicitaires qui ont pour but d'inciter le consommateur à acheter, que ce soit des publicités destinées à positionner le produit ou la marque ou que ce soit des offres promotionnelles qui ont pour but de déclencher l'achat du produit présenté. La PLV a un caractère événementiel (non permanent). Supports : les affichettes, les affiches, les stop rayon, les têtes de gondole (TG), les banderoles, les présentations produits, les kakémonos (banderoles de papier qui se déroulent verticalement), les présentoirs, les adhésifs, les messages sonores, la dalle holographique.


2.2. L'ILV : information sur le lieu de vente

Ce sont les supports informatifs qui renseignent le client sur l'utilisation du produit, afin de favoriser les achats. L'ILV a un caractère durable. Supports : les panneaux d'information, les étiquettes prix, l'enseigne, le logo, les catalogues, les guides, les fiches produits, les vidéo, la décoration au sol, les bornes d'informations interactives.


3. La création des supports signalétiques

3.1. L’étiquette

L’étiquette figure sur le conditionnement de chaque produit ou sur l’emballage lorsque les produits sont vendus en vrac. Toutes les mentions portées sur l’étiquette doivent être : - facilement compréhensibles et rédigées en français - visibles, lisibles et indélébiles Tous les produits vendus dans l’espace de vente, exposés dans une vitrine ou sur la surface de vente, doivent faire l’objet d’un étiquetage du prix : - sur le produit lui-même -> étiquette - sur le linéaire -> affichage - à proximité (produit en vrac) -> écriteau


3.2. Les mentions obligatoires et facultatives

La réglementation impose aux professionnels de faire figurer un certain nombre d’informations sur l’étiquette. On distingue l’information pour les produits et l’information pour les services

3.2.1. Les prix

L’étiquette prix doit comporter, les informations suivantes : - la dénomination exacte du produit - le prix TTC en euros En outre, pour les produits alimentaires préemballés, l’étiquette prix devra obligatoirement portée les mentions suivantes : - le prix de vente à l’unité de mesure (au kilo ou au litre) - la quantité nette délivrée

3.2.2. Les produits


Mentions Obligatoires :


  • La liste des ingrédients

  • La date de consommation

  • Les coordonnées du responsable

  • La dénomination de vente

  • La quantité nette

  • Le lot de fabrication

  • La mention "frais"

  • Degré alcoolique

  • Mode d’emploi (ou conseil d’utilisation)

  • Lieu d’origine

Mentions Facultatives :

  • Label rouge

  • Elevage biologique

  • Point vert

  • Code Barre

  • AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) 􏰁 Agriculture Biologique (AB)

  • Certification de conformité

  • Provenance

  • L’étiquetage nutritionnel


3.2.3. Les services


  • La liste des prestations proposées et leurs prix TTC doivent être affichés de manière visible et lisible.

  • Les majorations, les suppléments, les forfaits, les prix des déplacements doivent être clairement indiqués.

  • Certains prestataires de service doivent afficher leurs prix à l’extérieur des locaux : coiffeurs, teinturiers, cordonniers, débits de boissons, restaurants, agents immobiliers, garagistes, réparateurs à domicile...

3.3. L’utilisation des codes couleurs

Le marketing sensoriel cherche à solliciter un ou plusieurs des cinq sens dans l'objectif d'influencer le plaisir ressenti par l'individu, ses pensées et/ou ses actes de consommateur. La vue est sans conteste le sens le plus sollicité chez le consommateur, il convient de lui attacher une importance toute particulière lors d’une stratégie de marketing sensoriel. Le choix des formes ou des couleurs dans la conception d’un produit va fortement influencer les consommateurs. C’est un facteur d’identification et de différenciation prépondérant.

4. Installer les supports de signalétique

L’installation de la signalétique doit ternir compte :

- du plan du magasin - de la politique commerciale de l’entreprise


4.1. Les objectifs

Une installation efficace des supports d’information et de communication vise à : - informer les clients et les aider à faire leur choix - animer l’espace de vente - mettre en valeur ponctuellement certains produits - faciliter le parcours des clients - affirmer et valoriser l’image du magasin

4.2. La signalétique d’une opération promotionnelle

La mise en valeur d’une opération promotionnelle consiste à sélectionner les supports de signalétique permettant de mettre en avant les produits de l’opération dans l’espace de vente.



39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout