Emballage et conditionnement


Le conditionnement est le premier contenant d'un produit servant pour sa vente au détail. À la différence de l'emballage qui est le contenant qui assure la sécurité du produit dans sa manutention, sa conservation, son stockage et son transport.


L’emballage


Étymologiquement, emballer signifie mettre en balle (opération effectuée par des emballeurs chargés de grouper les marchandises, les bagages, les biens dans des balles). Aujourd'hui, il n'y a que les fibres qui soient livrées en balles, par exemple la paille du champ à l'étable, le coton déchargé des cargos ou encore les tissus : la soie, le lin, etc.


Un emballage est un objet destiné à contenir et à protéger des marchandises, à permettre leur manutention et leur acheminement du producteur au consommateur ou à l’utilisateur, et à assurer leur présentation.

Exemple : Carton, boite, sac plastique.

Il existe plusieurs niveaux d’emballage à savoir :

-L’emballage primaire

-l’emballage secondaire

-l’emballage tertiaire


Le conditionnement

Le conditionnement est un emballage primaire (première enveloppe ou premier contenant). C'est-à-dire celui qui est au contact direct avec le produit. Il est plus orienté marketing que protection contre d’éventuels agents extérieurs, il a donc pour rôle de :


  • Protéger le contenu afin qu’il conserve toute sa qualité ;

  • Faciliter l’étalage et la reconnaissance du produit dans les points de vente ;

  • Être attrayant c’est-à-dire captiver le choix du client parmi plusieurs produits concurrentiels ;

  • Faciliter l’utilisation du produit à près achat (grâce à sa forme, ses options, son marquage…) ;

  • Protéger le consommateur contre d’éventuels risques chimiques ;

On retrouve sur le conditionnement un certain nombre d’informations à savoir : la marque, les conditions d’utilisation, la conservation du produit ainsi que toutes les mentions légales obligatoires.


FONCTIONS


Fonctions techniques :

Contenir le produit et protéger le produit: rôle indispensable pour les produits liquides ou semi-liquides, il est nécessaire de protéger le produit du froid, de la chaleur, de la lumière et des chocs, d’en préserver la qualité et d'assurer un parfait niveau d'hygiène. Il peut aussi s'adapter en taille aux quantités consommées.

Faciliter le transport et le stockage du produit, pour le producteur et le distributeur mais aussi l'utilisation du produit par le consommateur.


Fonctions commerciales :

Identifier la nature du produit : la nature peut correspondre à une catégorie de produits (ex. un biscuit) ou un univers de consommation (un snack). Elle découle directement de la stratégie de positionnement.

Identifier la marque : la marque est une source d'identité et de différenciation du produit. Par les inscriptions, un logo, un nom, une couleur, la marque est mise en avant sur le packaging et permet au consommateur de la reconnaître et d'associer au produit les valeurs qui le caractérisent.

Communiquer le positionnement : Le packaging doit reprendre tous les codes (couleurs, formes, personnage, etc.) qui vont communiquer le positionnement choisi aux consommateurs (haut de gamme, bas de gamme, jeune, santé, bio, etc.)

•Être source d'innovation : le packaging, par sa fonctionnalité, peut constituer une source d'innovation et de différenciation très riche pour les entreprises.



Sources :

http://www.fao.org/3/i1139f/i1139f04.pdf

https://www.logismarket.fr/blog/logistique/emballage/

https://www.intracen.org/itc/exportateurs/emballage/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Conditionnement_(emballage)

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout