Comment rendre un cours plus attractif ?


Depuis de décennies , les enseignants essaient de nouvelles stratégies d’enseignement pour rendre leurs cours plus dynamiques et interactifs.

Arriver à créer et à maintenir l’intérêt pour un cours ou une formation est souvent un vrai parcours du combattant pour tous les professionnels de l’éducation.

Nous avons tous eu des profs qui arrivaient à nous endormir après quelques mots et d’autres qui au contraire maintenaient facilement notre attention pendant des heures… mais qu’est-ce qui les différencient ?


Apprenez à connaître vos étudiants

C’est un des points clés : la connaissance de l'autre!!

Savoir ce qui enflamme l’imagination et la motivation à apprendre de vos étudiants devrait être au centre de toute l’expérience d’apprentissage.

S’appuyer sur leurs intérêts est la clé pour trouver des moyens de les accrocher dans l’apprentissage. Tous les supports peuvent être utilisés ; des films, des chansons, le récit d’histoire et même le théâtre sont d’excellents moyens d’ajouter du dynamisme à vos leçons.


Aimez ce que vous enseignez

On peut difficilement passionner quelqu’un si on n’est pas soi-même convaincu par ce que l’on dit. Si vous aimez quelque chose, expliquez pourquoi c’est intéressant. Ensuite impliquez les étudiants dans votre passion. Faites les rencontrer des experts et poser leurs propres questions. Bref, donnez-leur un aperçu du monde réel. Cassez l’image ringarde de l’école et montrez leur que développer ses connaissances peut être cool.


Déterminez là où vous voulez les emmener

Assurez-vous bien avant le véritable début du cours que vos objectifs sont clairs, compris et réalisables pour vos étudiants. Les impliquer dans ce processus les aidera à se sentir responsables de leur apprentissage.

Impliquer les étudiants dans tous les aspects de l’évaluation, le suivi et l’établissement d’objectifs afin de s’assurer qu’ils ont la propriété de leur apprentissage. Et pas seulement dans les matières de base. Cela a contribué à élever le niveau dans les matières de base en particulier et nous permet, en tant que praticiens, afin de démontrer clairement les progrès et de la valeur qui a été ajoutée dans le programme scolaire.


Maîtriser le rythme

Le rythme est un élément qui influence fortement la qualité de votre enseignement. Un rythme d’enseignement trop lent risque fortement de démotiver vos étudiants, tandis qu’un rythme trop rapide risque de les empêcher d’intégrer les savoirs que vous voulez leur transmettre. Si vous voulez utiliser le temps de manière efficace, vous devez vous assurer que vous avez un bon équilibre entre votre temps de parole et des moments où vos étudiants peuvent faire l’expérience de l’apprentissage par eux-mêmes. Par exemple, donner aux étudiants la possibilité de “faire” ou d’expérimenter dès le début de votre cours peut lancer une dynamique positive pour toute la leçon.

Posez-vous la question ; est-ce que le rythme de mon cours varie suffisamment ? Par exemple, est-ce que vous alternez entre des récits passionnants, des moments de concentration, certains travaux en binômes, une rédaction personnelle, etc,… Enseigner ou former demande généralement beaucoup de variété pour maintenir l’intérêt des étudiants et assurer un apprentissage efficace.


Rendez le savoir accessible

Vous êtes expert de la question mais eux pas encore. Peut-être que l’activité est tout simplement trop difficile ou compliquée pour eux. Dans ce cas, trouver des moyens de la simplifier. Commencez par introduire votre sujet avec ce qu’ils connaissent déjà, utilisez une histoire ou un exemple de la vie courante. Et enfin, montrez leur des applications concrètes dans la vie de tous les jours.


Ne prenez pas l’enseignement si au sérieux

Être un enseignant efficace est un travail important, mais cela ne signifie pas que vous devez rester sérieux en classe à tout moment. Essayez de vous détendre un peu et reconnaissez que vos élèves peuvent avoir des intérêts et des styles d’apprentissage différents des vôtres. Il est normal de rire de soi de temps en temps et de s’amuser. Vous constaterez peut-être que vos élèves sont plus intéressés lorsque vous êtes un peu plus détendu.



Sortir des sentiers battus

Essayez de sortir des sentiers battus et impliquez vous à planifier une leçon qui sort de l’ordinaire. Invitez un professionnel, partez en excursion ou apprenez à l’extérieur. Lorsque vous essayez quelque chose de nouveau et de différent, il y a de fortes chances que vos élèves répondent positivement. Lors de la planification d’une leçon, essayez de collaborer avec un autre enseignant ou emmenez vos élèves dans une excursion virtuelle. L’apprentissage dans lequel les élèves s’impliquent est le plus efficace. Vos élèves trouveront plus intéressant d’apprendre lorsque vous leur présenterez le matériel de différentes manières créatives.


La classe inversée

La classe inversée gagne en popularité depuis que le terme «inversé» est entré dans le monde de l’éducation au sens large en 2012.

Lorsque l’idée, selon laquelle les élèves pouvaient apprendre de nouvelles informations à la maison, puis venir à l’école et utiliser le temps de classe pour une réflexion critique, a été présentée pour la première fois, les activités et le renforcement des concepts étaient uniques. Cependant, de nombreux enseignants utilisent cette stratégie et obtiennent des résultats positifs. Les élèves d’une classe inversée sont capables de travailler à leur propre rythme, et de s’engager avec leurs pairs de manière plus interactive et significative lorsqu’ils sont en classe. Essayez d’utiliser la stratégie d’enseignement inversée pour votre prochaine leçon et observez la profondeur de l’engagement de vos élèves.


Pour reprendre le modèle IMAIP de Marcel Lebrun, un cours attractif comprendra cinq composantes :

  • Informer : il donnera les informations nécessaires à la compréhension des démarches, des apprentissages et des ressources (contextualisation) ;

  • Motiver : il faut veiller aux facteurs de motivation interne et externe ;

  • Activer : il faut prévoir des activités qui permettent de faire le point sur les acquisitions (décontextualisation) ;

  • Interagir : c'est par l'interaction avec les formateurs et entre pairs que se fait la construction des savoirs ; de plus, pour des questions de motivation, les démarches alterneront des activités individuelles et collectives ;

  • Produire : engager dans une production au sens d'une réflexion personnelle tout au long ou au final sur le cheminement opéré pendant la formation (recontextualisation).

Pour résumer :

  • Utiliser des activités pour stimuler la réflexion de l'apprenant, favoriser l'interaction, le partage et la production collective.

  • Jouer sur le plaisir, développer des activités ludiques et interactives.

  • Illustrer le titre d'un cours par une image insérée dans la section, ceci peut le rendre plus attractif.

  • Favoriser les échanges entre participants, tout particulièrement entre étudiants, afin qu'ils participent activement au déroulement du cours.

  • Ne pas oublier l'échange et la communication, c'est primordial !

  • S'assurer que le contenu reste à la portée de l'apprenant, dans ses compétences, avec une progression. Une difficulté trop importante au début conduira à un abandon de l'apprenant.

  • Préserver l'évolution temporelle du cours pour que les étudiants aient le sentiment d'avancer et ne se sentent pas pris dans un "labyrinthe" de définitions qui se renvoient l'une à l'autre.

Il m'est souvent arrivé de faire du yoga, de la danse, des débats, d'aller dehors ... de sortir du contexte car je bloquais sur une notion et je trouvais d'autres action plus ludique et agréable pour faire comprendre à mes élèves ce que je voulais.

Ça a emmené du plaisir et une autre manière d'apprentissage.

Mon expérience en SEGPA m'a appris a utilisé tout au possible de mes Compétences et capacités pour arriver a capter mes élèves.


Sources :

https://moodle.parisdescartes.fr/pluginfile.php/23365/mod_resource/content/2/Rendre-attractif-un-cours-MOOC-MOODLE.pdf



1 691 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout