C'est quoi un bon professeur?


Qu'est ce qu'un bon prof? Pour qui il doit être bon? L'administration ? la direction ? les parents ? les élèves?

Lister les qualités d'un bon professeur serai caricaturale, il est plus facile de dire ce qu'est un mauvais prof.

Un mauvais prof c'est un prof qui arrive toujours en retard, qui ne termine pas les programmes, qui n'écoute pas ses élèves, qui est impatient ...???

Un mauvais prof c'est peut être tout simplement celui qui n'arrive pas à remplir ses missions.

Et donc .. de quel vue l'enseignant doit il être jugé bon?

Est ce que c'est celui qui est placé au carrefour institutionnel? Celui qui a les meilleurs statistiques de résultats au bac? Celui qui confectionne les meilleurs séquences et séances? celui que les élèves préfère??

Bref il sera difficile de tracer un portrait robot du bon prof.

On va donc juste essayer de trouver des directions pour devenir ou rester un meilleur prof.


Je fais cette analyse en fonction de tout ce que j'ai étudié et lu. Du point de vue de l'inspecteur, de la direction, des élèves, des parents et de l'institution.


Dans ce métier, rien n’est inné. On ne peut pas vraiment dire que nous sommes formés. Mais toutes les compétences s'acquièrent avec le temps et surtout avec une curiosité et une envie d'avancer. Ce sont donc de nouveaux réflexes que l’enseignant va devoir faire émerger avec une bonne dose de persévérance. Ce métier est bien souvent une vocation, il est dur, épuisant , et j'en passe. Pas facile d'attirer l'attention de tous ses élèves. Encore plus difficile d'enseigner quand on entend les rumeurs dans la salle, vous savez ce bruit de fond d'élèves qui chuchotent. D'une salle de classe d'une trentaine d'élève, le problème reste le même.

Pour ne pas le subir, on doit donc arrêter d'attendre des autres (administration, direction, collègues, élèves ...) mais tout faire de nous même. Arrêtons de se plaindre et mettons nous à enjoliver et positiver notre choix de carrière.


J'aime mon métier, j'aime mes élèves et après 15 ans d'enseignement, j'essaie en permanence de me remettre en question, de me repositionner et de surtout comprendre comment faire passer ma passion de transmission.


Aux yeux de l'Éducation nationale, un bon prof est donc un enseignant qui suit le programme, mais pas uniquement. "L'enseignant doit avoir pour premier objectif de faire progresser ses élèves, d'adapter ses pratiques à chacun d'eux", indique Patrick Roumagnac, secrétaire général du SIEN-UNSA, principal syndicat des corps d'inspection. "L'enseignant ne fait pas que passer des connaissances toutes prêtes mais donne les clefs pour aller les chercher. Il s'adapte à l'élève. Quand un élève est très bon, il doit lui permettre de grimper encore plus. Et quand il en est en difficulté, il doit pouvoir l'aider", estime Bastien Mouchet. Les inspecteurs regardent ainsi, explique Patrick Roumagnac, "si l'enseignant donne une part d'activité aux élèves, comment il analyse les difficultés de chacun, s'il travaille en équipe, etc.".


Comment être bien dans sa peau quand on voit passer les élèves qui ne nous disent pas bonjour, pire qui font des remarques à notre passage et dont nous sortons atteints, meurtris ? Comment sortir de cette spirale infernale où il semble ne pas y avoir de sortie ?


Un bon professeur croit en ses élèves et en sa passion qu'il transmet


Votre degré d'amour porté à ce que vous faites est instantanément perçu par les élèves. C'est un fait. Il est important de continuer à s'exercer, s'ouvrir aux nouvelles pratiques pour restés ancrés dans la réalité : l'art évolue très vite. Notre métier nous demande d'être passionnés pour exercer de manière sereine. Mais cette passion peut avoir diverses formes, diverses figures. Il n'y a pas de modèle unique à suivre quand on est passionné: on le vit, on le transmet.

Sachez qu'on a des prédispositions mais le talent n'est pas inné: il s'apprend.

Un bon éducateur doit aussi aimer la matière qu’il enseigne. C’est de cette façon qu’il pourra transmettre cet amour à ses élèves.


Un bon professeur est un professeur patient et vigilant


Ces qualités permettront que ce savoir-faire soit bien intégré par les apprenants. Les facultés de compréhension diffèrent d’une personne à l’autre. Concrètement, certains comprendront rapidement certaines notions, mais auront peut-être du mal à assimiler la théorie de la relativité d’Einstein.

Il est capital que l’enseignant prenne le temps d’expliquer les choses en s’adaptant aux facultés de l’apprenant (rythme d’apprentissage, compréhension, rétention de l’information, etc).


Un bon professeur établit une juste distance avec les élèves


La bonne distance est la suivante: ni copain-copain mais empathique, ni trop éloignée ou autoritaire.

Vous devez être une référence, et par conséquent reflétait plein d'univers en même temps, mais ne pas être dans un seul univers.


Un bon professeur établit des règles


Les règles doivent être claires et au niveau des élèves. Mais ne faites pas comme si cet écrit avait tout résolu en fermant les yeux sur votre public. Il faut être exigeant et bienveillant.


Un bon professeur réponds de manière acceuillante et bienveillante


Un élève qui pose une question même hors propos fait un effort pour suivre le cours. Ne vous débarrassez jamais de lui en passant à autre chose ou en faisant comme si vous n'aviez rien entendu.


Un bon professeur mets en scène ses cours


Une séquence bien mise en scène, poétique, créative évitera la dispersion de la classe. Il ne faut pas hésiter à incarner le rôle d'un acteur. Nous sommes en représentation face aux élèves.

Nous devons dynamiser notre cours, le rendre vivant et attrayant


Un bon professeur à de l'humour


Vous restez humains et vos élèves sont humain, Lâchez prise et maintenant un climat positif dans votre classe. La complicité avec vos élèves, instaurera un respect.


Un bon professeur sait apparaître savant avec un Langage adapté à son public


Il est nécessaire d'adapter le contenu de ses propos au niveau de la classe . Les connaissances qui sont la clé de voûte de notre "aura", peuvent très bien être dites dans un langage adapté aux élèves. On peut très bien philosopher à l'école primaire.


Un bon professeur sait placer sa voix


Nous n'utilisons pas forcément la bonne tonalité pour notre voix. Parfois, nous parlons de manière trop aiguë ou trop grave. Plus on crie, plus on monte dans les aigus. Il est tout à fait possible de se faire respecter sans jamais crier. Un élève parle, rit, fait le pitre : déplacez-vous jusqu'à lui et tâcher de savoir pourquoi il préfère ne pas suivre le cours. Ne criez surtout pas: c'est un aveu de faible autorité.


Un bon professeur sait user de son regard


Il est important d'avoir un regard souriant et bienveillant. Savoir passer du général au particulier, ne pas hésiter à changer d'expression, le regard est comme la voix, il se module avec les sourcils.


Un bon professeur pratique l'adaptabilité et la positive attitude


Il existe autant de manières d’enseigner qu’il existe de profils d’élèves. Ce sont toutes ces variations, qui rendent l’enseignement intéressant.

Ainsi, il appartient à l'enseignant d'adopter une méthode d’enseignement la plus adaptée au profil de l’élève à qui il s’adresse.

Pour qu’un élève s’investisse dans son apprentissage, quoi de mieux que de lui faire aimer cela ? Les élèves devraient avoir envie d'apprendre, de venir à leurs cours avec le sourire en sachant qu’ils vont trouver un enseignant sympathique avec lequel ils vont apprendre dans une ambiance détendue et positive.

Le rôle de l'enseignant est d'accompagner l'élève sans le brimer ou le rabaisser, il doit tirer l’élève vers le haut avec optimisme afin de bien l’accompagner dans son apprentissage,.

Il appartient à l'enseignant d’adapter son discours selon le comportement, le niveau et l’état d’esprit de son élève au moment de la leçon en faisant preuve de bienveillance.


Un bon professeur est clair et organisé


Apprendre en ayant des cours non structuré, revient à construire une maison sans plan. C’est le meilleur moyen pour qu’elle s’écroule au premier coup de vent.

Le but de la pédagogie est de planifier l'apprentissage dans le temps en fonction de la progression de l'élève, de son objectif .

Nous sommes attachés à la progression dans l'enseignement, tout en respectant une certaine quantité d’apport de connaissance, pour ne pas saturer l’élève et risquer une perte d’informations. D’où l’importance de savoir structurer son discours et de le rendre le plus simple possible. Le trop-plein d’informations peut noyer l’élève dans des questionnements inutiles et compromettre son apprentissage.


Un bon professeur est empathique et à l'écoute


Un enseignant n’est pas un psychologue, mais certaine maîtrise de la psychopédagogie est préférable. Lorsqu’un élève montre des signes de nervosité, un manque de concentration ou une forte émotivité, l’enseignant est présent pour prendre les choses en main et le rassurer. Souvent il faut l’aider à évacuer ce qui ne va pas et faire le point avec lui.


Un bon professeur est un bon pédagogue


Le savoir est une matière brute qu’il faut transmettre avec méthodologie afin qu’il soit compris et bien appliqué. Apprendre sans comprendre est anti-pédagogique. Pour que le savoir soit acquis par l’élève il faut qu’il se l’approprie et non pas qu’il l’applique bêtement parce qu’on lui a dit de le faire. Il faut qu’il comprenne pourquoi il le fait et dans quel but.

La pédagogie est donc l’essence même de l’enseignement, cela englobe toutes les qualités d'un bon enseignant afin de dispenser un enseignement clair et efficace à ses élèves.

Ajoutez à cela, un professionnalisme sans faille et vous obtiendrez le meilleur apprentissage que l‘on puisse espérer.


Un bon professeur aime ce qu'il fait, dans n'importe quelle situation il arrivera à trouver de la satisfaction.


Autre théorie très interressante

Le diamant de l'équilibriste selon le site mon cahier d'écolier



  • Maîtriser les savoirs propres à sa ou ses matières: L’enseignant doit avoir un niveau de connaissance si approfondi dans son domaine, qu’il doit être capable de comprendre pourquoi les élèves font certaines erreurs. Ceci nécessite une spécialisation poussée, ainsi que la possibilité de “rafraîchir” ses connaissances de temps en temps.

  • Maîtriser la didactique et la pédagogie: savoir expliquer un phénomène de multiples façons différentes et donner du feedback de façon constructive pour s’assurer que chaque élève ait pu se l’approprier. Cela peut par exemple se tenir au courant des nouvelles découvertes en termes de neurosciences, de pédagogies alternatives ou encore de technologies.

  • Construire la relation avec l’élève (et sa famille): L’apprentissage n’est pas qu’une affaire de rationnel. Les élèves apprennent mieux s’ils éprouvent un sentiment positif envers leurs enseignants. Il ne s’agit pas là de pousser les professeurs à devenir les copains de leur élèves, mais de leur demander d’éprouver de l’empathie envers ce que ces derniers peuvent ressentir et de l‘intérêt pour les individus. En se mettant à leur place, en comprenant mieux leur environnement, il est plus facile de savoir comment relier les savoirs aux expériences vécues des élèves et plus faciles de les engager dans leur processus d’apprentissage.

  • Faire preuve de confiance envers le potentiel des élèves: Nous en avions parlé, les attentes de enseignants peuvent avoir, à un certain point, une influence sur les résultats des élèves (article sur l’effet Pygmalion ici). Il semble donc plus adéquat pour les professeurs d’adopter un état d’esprit positif et constructif envers les élèves, ce qui diminue aussi les chances que certains élèves soient laissés à l’écart en raison de leurs résultats. En faisant confiance dans le potentiel de chacun, les enseignants se donnent la possibilité de ne jamais renoncer et de trouver de nouvelles approches pour chacun.



Sources :

https://www.letudiant.fr/lycee/qu-est-ce-qu-un-bon-prof.html

http://blog.educpros.fr/fiorina/2017/04/06/dis-cest-quoi-un-bon-prof/

https://www.psychologies.com/Famille/Grandir/Scolarite/Articles-et-Dossiers/Qu-est-ce-qu-un-bon-prof


5 760 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout